Des Charentes à l’Afrique : 3 expositions pour voyager

Dans une époque lourde d’incertitudes et de difficultés, prendre le temps de s’évader est plus que jamais inspirant. A travers 3 expositions, le photographe Sébastien Meys propose une exploration du monde proche et lointain.

 

Avec « Beringei, les gorilles du Rift » et dans la continuité de son travail sur les gorilles, le photographe vous emmène dans la région particulière du Kivu en Afrique de l’Est. L’occasion d’y découvrir des animaux remarquables d’humanité évoluant dans un milieu complexe, entre pressions humaines et instabilité chronique.

« Prolemur Simus, ce lémurien que l’on croyait perdu » vous fait rencontrer un lémurien très rare sur l’île de Madagascar, qui a frôlé l’extinction il y a dix ans. Si la planète souffre, il est bon aussi de constater qu’il y a parfois des histoires encourageantes. Avec un peu d’aide et de bonne volonté, il arrive que les animaux et les hommes parviennent à s’adapter et à cohabiter.

Enfin, et parce que le « beau » ne se trouve pas uniquement au bout du monde, « Entre estuaires et pertuis » vous propose de nouvelles perspectives de nos territoires de Charente-Maritime, entre terre et mer. Depuis le sol ou les airs, en noir et blanc ou en couleurs, redécouvrez nos côtes et notre patrimoine.

 

Né en 1971, Sébastien Meys partage son enfance et son adolescence entre la région parisienne et les rives du bassin d’Arcachon où il se passionne pour le lieu et ses paysages. La rencontre (déterminante) de sa compagne le plonge dans le monde troublant des parcs zoologiques. Il y fait l’expérience d’une rencontre intense avec une jeune femelle gorille et entame un travail photographique au long cours avec ces doux géants, en France puis en Afrique. Convaincu que le beau ne suffit pas toujours à sensibiliser, il cherche à donner un sens à ses images et s’implique alors dans un programme de protection d’un lémurien rare à Madagascar. Documenter l’animal et les actions de conservation lui donne l’occasion d’explorer de nouveaux sujets et de participer concrètement à la défense du vivant. Perfectionniste, il recherche l’intensité d’un regard, la fluidité d’un mouvement, la poésie d’une étreinte qui feront de ses images les vecteurs d’une émotion, même fugace.

Infos pratiques :

Exposition du 19 mars au 24 avril 2021

Galerie Imag’in Art

25 rue Saint Michel – 17100 Saintes

Mardi, jeudi et vendredi, de 14h à 19h

Mercredi et samedi, de 11h à 19h

Entrée libre.

 


Cession d'une activité de photographie aérienne et reportages photos/vidéos pour les entreprises et les collectivités

La société (statut EURL) propose des reportages photos et vidéos pour les entreprises et les collectivités, avec la particularité de pouvoir mêler photos traditionnelles et photos aériennes. Ces dernières étant réalisées par mât télescopique, par ballon captif, par drone ou par hélicoptère.

 

L'entreprise fournit à ses clients des photos originales et d'excellente qualité qui sont utilisées principalement pour illustrer le métier des entreprises, leurs projets, mais aussi le patrimoine et les réalisations des collectivités.

 

Après plus de 15 ans d'expérience, la société est particulièrement reconnue par ses clients pour son expertise dans le domaine du reportage « Evènementiel » et celui du suivi de travaux et d'activités en extérieur de toutes sortes : immobilier, urbanisme, construction, travaux publics, etc.  Autre domaine d'expertise : le tourisme et le patrimoine, en relation avec les collectivités.

 

Zone d'activité principale : Île-de-France.

Contenu, prix, accompagnement, conditions... à discuter.

Contact : 06 08 55 13 45

 


Carte blanche à Vincent Munier à la Galerie Blin plus Blin

La galerie Blin plus Blin a donné carte blanche au photographe Vincent Munier, qui propose un magnifique voyage de l'Arctique à l'Antarctique, en passant par le Tibet.

Jusqu'au 31 décembre 2020

Du lundi au samedi de 11h00 à 19h00

Le dimanche de 11h00 à 17h00

 

Galerie Blin plus Blin

46 rue de l'Université

75007 Paris

www.blinplusblin.com


Guerre et paix, une exposition d’Eric Bouvet

Inaugurée en avril 2019, la Galerie des Photographes est un lieu de vie situé au cœur du 11e arrondissement, entre Bastille et Voltaire, où elle se démarque par son atmosphère ouverte et conviviale. La galerie propose jusqu’au 7 novembre prochain l’exposition « Guerre et paix » du photojournaliste de l’Agence Gamma Eric Bouvet.

 

« Je sortais de Libye, en 2011, je ne sais pas comment j’échappe à la mort tous les jours, le tout pour gagner 1 200 euros dans le mois. Tim Hetherington meurt, Rémi Ochlik meurt. Je suis lessivé, je pète un câble. En 2012, je pars faire autre chose ; je décide de vivre avec la rainbow family plusieurs mois à travers le monde. Ce sont des gens qui refusent la société telle qu’elle est aujourd’hui, les médias, l’électronique, l’économie, la politique. Pas de drogues dures, pas d’alcool, pas de viande… Je participe au rassemblement mondial, à l’européen, à l’américain, et pour finir au burning man dans le désert du Nevada. »

 

En reprenant ses photos, Eric Bouvet se rend compte que certaines se parlent. Le projet « Guerre et paix » est né. Les diptyques prennent forme, dans un contraste et une esthétique qui questionne, comme souvent dans la violence des « théâtres d’opérations » qu’il continue pourtant à photographier. Côte-à-côte, les liens se créent. Même si les scènes n’ont rien à voir, l’humain reste au cœur de son travail.

 

 

Exposition jusqu’au 7 novembre 2020

La Galerie des photographes

29 rue Keller – 75011 Paris

www.lagaleriedesphotographes.fr


La Doyenne du Monde par Alexandre Sattler

 

La Doyenne du Monde est un film documentaire qui retrace l'histoire d’une rencontre entre Alexandre Sattler, photographe voyageur, et une paysanne de Birmanie, au visage marqué par l'empreinte du temps.

 

Cinq années après avoir photographié celle qu’il a surnommé “la Doyenne du Monde”, Alexandre, photographe humaniste, entreprend de la retrouver pour la remercier et pour découvrir l'histoire de cette femme du bout du monde.

 

Ce film documentaire sera accompagné par un beau livre photo, en hommage à la Doyenne du Monde. 

 

Le livre est en pré-vente ici

 


Vietnam, le pays d’où je viens à l’Espace Hermine à Plouha

Invité par l’association Maen Glaz, le photographe Quyên Ngo-Dinh-Phu expose des photos extraites, en partie, du livre éponyme sorti en novembre 2018.

 

« Ce livre relate mon histoire. Celle d’un eurasien qui a pris conscience tardivement mais avec force, de l’appel de son autre culture, de son autre pays. Mélange de l’Histoire de deux pays, de deux cultures, pour un destin unique qui ne peut se satisfaire d’un seul sans être schizophrène... D’un continent à l’autre, difficile exercice d’équilibre pour pouvoir vivre sans être écartelé, déchiré, mais heureux de vivre tout simplement. Il m’aura fallu attendre plus de 26 années, pour reprendre le chemin de l’Asie. Le temps nécessaire, sans doute, pour pouvoir affronter enfin, cette dualité d’être métis. »

 

A travers cette exposition, Quyên Ngo-Dinh-Phu propose une découverte de « son Vietnam », pays de contrastes, de couleurs, de paradoxes. Un pays où se côtoient au quotidien modernisme et tradition. Et que dire de ses habitants, de leurs sourires, de leur accueil, de leur hospitalité et de leur optimisme ! Résolument tournés vers demain, ils trouvent toujours une solution là où nous voyons un problème. Pays en voie de développement, tout y change très vite, ses photos sont le témoignage de cette fin de décennie.

 

Pour ceux qui voudraient aller plus loin dans la découverte de ce pays, Quyên Ngo-Dinh-Phu anime une conférence mercredi 23 octobre prochain à 20h30.

 

Exposition du 17 octobre au 6 novembre 2019

Espace Hermine

22580 Plouha

www.vietnam-passion.fr


Exposition de Bernard Asset à Bandol

 

Le pôle communication de la ville de Bandol présente une exposition en extérieur du photographe Bernard Asset, sur le quai Charles De Gaulle durant tout le mois de juin.

 

Cette exposition intitulée « Bernard Asset, 45 ans de F1 en images » marque le retour du Grand Prix de France de Formule 1 sur le circuit Paul Ricard tout proche, au Castellet, le 24 juin prochain.

 

Le dernier grand prix disputé en France s’était déroulé à Magny-Cours (Nièvre) en 2008, quant au dernier sur le circuit Paul Ricard, remporté par Alain Prost sur Ferrari, remonte à 1990 !

 

40 photos prises entre 1973 et 2018 sont présentées sur la promenade du port de plaisance de la station balnéaire du Var.