Sondage !

Après presqu'un an en kiosque sans avoir atteint nos objectifs de ventes - pour beaucoup pas manque de visibilité ! - nous proposons à nos lecteurs et abonnés de nous donner leur avis sur le magazine afin de mieux comprendre leurs attentes. Vous pouvez nous renvoyer ce questionnaire par courrier à l'adresse postale suivante : Profession Photographe - 9 rue ville close - 61130 Bellême ou par courriel à l'adresse suivante : contact@apppf.com.

 

Vous pouvez télécharger le sondage ci-dessous.

Télécharger
PP32_sondage.pdf
Document Adobe Acrobat 57.8 KB

Fin du kiosque et sortie du N°32 de Profession Photographe !

 

 

Le numéro 32 de Profession Photographe n'est pas en kiosque. En effet, nous avons essayé, mais nous sommes trop petit pour y avoir notre place. Nous ne regrettons rien et nous revenons à notre ancien mode de diffusion, c’est-à-dire l’abonnement et la vente au numéro sur notre site. Nous comptons donc sur vous !

 

Ce nouveau numéro, qui vient de sortir, est un numéro essentiellement consacré au noir et blanc, argentique et numérique. Mais vous y découvrirez aussi la rencontre avec Christine Spengler, la rubrique d’Éric Delamarre et toujours l’actu matériel, les procédés alternatifs, les expositions, les festivals, les livres, etc.

 

Abonnement d'un an, soit 6 numéros, à 39 €

Abonnement de 2 ans, soit 12 numéros, à 69 €


Le nouveau numéro de Profession Photographe est sorti !

 

 

 

Dans le nouveau numéro du magazine, qui sera en kiosque dès mardi 3 juillet, vous découvrirez un dossier sur le vol de photos sur Internet, la prise en main de la Woodyman 8x10 inches par Pascal Bourguignon, un dossier sur les événements sportifs et le portfolio de Francis Meslet.

 

Sans oublier la rencontre avec Peter Knapp,  la rubrique d'Eric Delamarre et toujours l'actu matériel, les procédés alternatifs, les expositions, les festivals, les livres, etc.


La deuxième édition du Festival Photo de Bellême lancée !

 

 

 

 

La 2e édition du Festival Photo de Bellême se prolonge jusqu'au 2 septembre 2018. La petite cité de caractère accueille dix photographes tout l'été, pour exposer dans les rues, parcs et lieux emblématiques de Bellême.

 

L'invité d'honneur est Olivier Grunewald, 4 fois lauréat du World Press Photo et récompensé par le Wildlife Photographer of the Year, qui met à l’honneur la puissance, l’énergie de la Terre, l’extrême richesse de la biodiversité et révèle l’époustouflante beauté de la nature sauvage.


Exposition de Bernard Asset à Bandol

 

Le pôle communication de la ville de Bandol présente une exposition en extérieur du photographe Bernard Asset, sur le quai Charles De Gaulle durant tout le mois de juin.

 

Cette exposition intitulée « Bernard Asset, 45 ans de F1 en images » marque le retour du Grand Prix de France de Formule 1 sur le circuit Paul Ricard tout proche, au Castellet, le 24 juin prochain.

 

Le dernier grand prix disputé en France s’était déroulé à Magny-Cours (Nièvre) en 2008, quant au dernier sur le circuit Paul Ricard, remporté par Alain Prost sur Ferrari, remonte à 1990 !

 

40 photos prises entre 1973 et 2018 sont présentées sur la promenade du port de plaisance de la station balnéaire du Var.


Le nouveau numéro de Profession Photographe est sorti !

 

 

Dans le nouveau numéro du magazine, qui sera en kiosque dès le samedi 28 avril, vous découvrirez un dossier sur les correspondants locaux de presse, la prise en main du Fujifilm   X-H1, un dossier sur la photographie sous-marine et le portfolio de Guillaume Ruoppolo.

 

Sans oublier la rencontre avec Jacques Windenberger, le mois de mai très chargé de Guy Le Querrec, la rubrique d'Eric Delamarre et toujours l'actu matériel, les procédés alternatifs, les expositions, les festivals, les livres, etc.

 


Nouvelle exposition à l'Espace Photo du Perche

 

 

L'exposition présente une sélection d’images iconographiques tirées de l’œuvre de Peter Petronio. Des années 60 à Brooklyn au Paris des années 70, en passant par les clubs de jazz de Saint-Germain-des-Prés, la vie rurale de la campagne française et américaine des années 80 et des voyages en Inde.

 

Exposition jusqu’au 3 juin 2018

Espace Photo du Perche

9 rue Ville Close – 61130 Bellême

Du mardi au samedi, 10h - 12h / 14h - 18h30

Le 1er dimanche de chaque mois, de 14h à 18h.


Olivier Grunewald sur les grilles du jardin du Luxembourg !

© Olivier Grunewald
© Olivier Grunewald

Jusqu'au 15 juillet prochain, Olivier Grunewald expose plus de trente ans de photographies sur les grilles du jardin du Luxembourg. Un projet qui a été long à mettre en oeuvre puisque le photographe y pense depuis 7 ans. Après avoir fini deux fois 2e, le projet du photographe - imaginé en partenariat avec Fujifilm - est accepté il y a deux ans. Seulement accord ne signifie pas financement et Olivier Grunewald part alors à la recherche de partenaires qui croient en son projet et qui peuvent investir. 

 

Cette magnifique exposition est l'occasion pour Olivier Grunewald et Bernadette Gilbertas de montrer ce qu'ils savent faire, mais surtout de sensibiliser le public aux beautés de la Terre. Leur démarche derrière les photos est d'affirmer qu'il y a quelque chose à faire et que la responsabilité humaine est importante. Ce voyage en images de plus de 4 milliards d'années permet de prendre conscience du temps, de notre rapport au temps et de ce qu'il représente.

 

Influencé par Ernst Haas et son livre La Création, Olivier Grunewald a voulu revisiter le chaos originel en photographiant les volcans et les aurores boréales. Pour lui, la photographie est autant un but qu'un prétexte. Des clichés incroyables et spectaculaires à (re)découvrir à Paris en plein air ou dans son livre Origines publié aux éditions Paulsen.

 

Exposition ORIGINES D'Olivier Grunewald sur les Grilles du Jardin du Luxembourg jusqu'au 15 juillet.

Un drone s'aventure dans le cratère du volcan Erta Alé au nord de l’Éthiopie ! Ce même volcan avec le FUJI X H1au début du mois de février 2018 !

Un drone s'aventure au cœur des cratères du volcan Stromboli dans les îles Éoliennes.

 

Si vous voulez en savoir plus sur Olivier Grunewald, retrouvez l'entrevue par Aurélie Laurière dans le numéro 19 de Profession Photographe. Et Olivier Grunewald sera l'invité d'honneur de la deuxième édition du festival photo de Bellême.


Résultats de la dixième édition des Photographies de l'année !

 

 

Le samedi 10 mars dernier, à Bellême dans le Perche, la dixième édition des Photographies de l’année a consacré les plus belles photographies réalisées par des photographes professionnels. Pour la deuxième année consécutive, la cérémonie a eu lieu dans la salle Philippe de Chennevières, où étaient réunis les finalistes, les partenaires et la presse.

 

Ce concours unique – créé en 2008 par l’APPPF (Agence pour la Promotion de la Photographie Professionnelle en France) – est devenu un rendez-vous important pour tous les photographes professionnels. Quinze photographes ont été récompensés, couvrant tout le spectre de la photographie professionnelle. Le palmarès, témoin d’une photographie vivante, récompense le savoir-faire, la créativité, l’originalité et la sensibilité d’auteurs photographes.

 

Le trophée de la photographie de l’année a été décerné à Jean-François Mutzig pour son reportage sur la tradition de la « Rapa das Bestas », les lutteurs de Sabucedo. Depuis la fin des années 1980, il mène de front une activité de journaliste dans la presse régionale et un travail de reporter free-lance qui l’amène à publier ses images. En tant que reporter, il s’intéresse à l’évolution du monde actuel et ses conséquences culturelles ou environnementales. Il pose un œil bienveillant sur l’humanité sous toutes les latitudes : mineurs vietnamiens dans leur dur labeur, charbonniers malgaches et leur univers, pêcheurs italiens à l’œuvre. Le regard qu’il porte sur ce monde se situe dans la tradition de la photographie humaniste. En 2015, Jean-François Mutzig s’est vu décerné la médaille de Chevalier des Arts et des Lettres par la ministre Fleur Pellerin. Après une deuxième place dans la catégorie Paysage en 2017, c’est la première fois qu’il remporte une catégorie – et donc le titre de Photographe de l’année – au concours. Il a reçu un boîtier X-T2 + l’objectif XF 18/55 mm offert par Fujifilm et un chèque de 1 000 euros. En plus bien sûr des cadeaux déjà offerts par les partenaires.

 

Parmi eux, la société Kerpix a offert un sac photo d’une valeur de plus de 70 euros à tous les finalistes et Laminamarc les trophées aux lauréats. Tous les finalistes sont abonnés à Chasseur d’Images et à Nat’Images pour un an. Mini 12 et la galerie Photo-Originale soutiennent le concours depuis la première édition et ont offert à tous les lauréats un tirage de leur œuvre réalisé en mini12 avec un cadre magnétique. Tous les finalistes ont reçu un diplôme, tiré par Jingoo, l’un des partenaires historiques avec Escourbiac, qui imprime le magazine Profession Photographe, mais aussi les cartes postales de tous les lauréats. 

 

C’est Déclic Éditions, en la personne de Pascal Bourguignon, qui a fait tous les tirages de l’exposition des quinze lauréats 2018 qui était présentée dimanche, lendemain de la remise de prix, à la salle des fêtes de Bellême, avant de partir dans différents festivals et salons, comme Dax, Barro, Cholet et finir au Salon de la Photo à Paris en novembre prochain.

 

Olivier Grunewald, photographe de renom, quatre fois lauréat du World Press Photo et récompensé par le Wildlife Photographer of the Year, a reçu le trophée d’honneur de la SAIF. La projection d’une sélection de son travail photographique a été un moment fort de la soirée. Olivier Grunewald collabore avec de nombreux magazines nationaux et internationaux et il est aussi réalisateur de documentaires, dont le dernier, Dallol, aux frontières de la vie, a été diffusé à l’automne 2016. Pour lui, photographier est autant un but qu’un prétexte pour s’immerger au cœur des forces de la Terre et capter le monde comme aux premiers jours de sa création. Il sera également à l’honneur cet été lors de la deuxième édition du Festival photo de Bellême qui aura lieu du 16 juin au 2 septembre prochain.

 

Le dimanche était quant à lui ouvert au grand public qui a pu découvrir l’exposition des quinze lauréats, ainsi que le travail d’Olivier Grunewald. De plus, une dizaine de photographes ont dédicacé leurs livres, notamment Guy Le Querrec, Charlie Abad, Uwe Ommer, Nicolas Orillard-Demaire, Frédéric Briois, Didier Leplat, Christophe Aubert, Olivier Héron et Olivier Grunewald.

 

Pour plus d’informations : www.photographiesdelannee.com


Nouvelle exposition à l'Espace Photo du Perche !

Célèbre photographe de publicité, de mode et de nu, Uwe Ommer est aussi connu et reconnu pour avoir parcouru la planète dans le but de photographier des familles aux quatre coins du monde pour ses projets 1000 familles et Familles d’ados.

 

Arrivé en France en 1963, il ne retournera jamais en Allemagne d’où il est originaire. Après avoir travaillé un an et demi chez Jean-Pierre Donzel comme assistant, Uwe Ommer ouvre son propre studio. La première partie de sa carrière est presqu’entièrement consacrée à la publicité. Un agent en Allemagne, en Angleterre, au Japon et aux États-Unis, Uwe Ommer voyage partout dans le monde pour faire ses photos et répondre aux commandes de ses nombreux clients – Charles Jourdan, Vogue, Kodak, Pirelli. À partir des années 70, il devient l’un des photographes publicitaires les plus sollicités. 

 

La photographie érotique d’Uwe Ommer gagne en notoriété et popularité avec de nombreux ouvrages comme Black Ladies, Exotic, Asian Ladies ou Do it yourself, avant un virage à 180° avec l’énorme projet sur les familles. L’exposition Erotic Ladyland retrace un demi siècle de photographies sublimant et rendant hommage à la beauté de la femme.

 

Exposition jusqu’au 8 avril 2018

Espace Photo du Perche

9 rue Ville Close – 61130 Bellême

Du mardi au samedi, de 10h à 12 et de 14h à 18h30.

Entrée libre.


Olivier Grunewald, trophée d'honneur 2018 !

À l'occasion de la dixième édition du concours des Photographies de l’année, Olivier Grunewald sera récompensé pour l'ensemble de sa carrière photographique et son investissement pour la défense de la planète. 

 

Le trophée d'honneur de la SAIF lui sera remis lors de la cérémonie de remise des prix, le samedi 10 mars prochain.

 

(© Olivier Grunewald)

 

Les noms des finalistes et leurs photos sont visibles sur ce lien.

 

La soirée de remise des trophées se déroulera le samedi 10 mars prochain et réunira les 40 finalistes et leurs conjoints. La ville de Bellême, partenaire officiel, accueillera pour la deuxième fois la cérémonie !

 


Photographies de l'année 2018 !

 

Il ne vous reste plus que 10 jours pour envoyer vos photographies pour la 10e édition des Photographies de l’année. Et comme l’an dernier, le lauréat fera partie des photographes qui exposeront lors de la deuxième édition du Festival photo de Bellême.

 

La soirée de remise des trophées se déroulera le samedi 10 mars prochain et réunira les 45 finalistes et leurs conjoints. La ville de Bellême, partenaire officiel, accueillera pour la deuxième fois la cérémonie ! Le jury se réunit fin janvier et les 45 finalistes de l'édition 2018 seront informés dès la fin de la sélection.

 

Il ne vous reste plus qu'une dizaine de jours pour envoyer vos photos !

 

Date limite de participation : le 15 janvier 2018.


Joyeux Noël !

Joyeux Noël à tous et à toutes.

Si vous hésitez encore pour un cadeau de Noël, abonnez-vous à Profession Photographe ou abonnez un ami.

 

Merci à Isabelle François et Bruno Lefebvre pour la photo.


Les tout petits métiers de Yann Pendariès

L’été dernier vous avez été nombreux à découvrir ses photos dans le vieux porche de Bellême, il revient avec son univers et un livre ! Qui ? Yann Pendariès et ses tout petits métiers.

 

Est-ce dû à ses origines de Bohème méridionale, héritées de sa mère, ou encore à la fantaisie insufflée par ses années de jeunesse à traquer, un vieux RevueFlex en main, les musiciens, danseurs ou autres artistes des rues parisiennes ? Toujours est-il qu’en marge de ses missions pour des agences de communication, Yann Pendariès, photographe de talent, diplômé avec les félicitations du jury de l’école Icart Paris, a su développer un sens artistique indéniable.

 

Après les séries « My tree, my roots », une ode à ses racines orléanaises, puis « Le tour d’Europe en montgolfière en 80 jours », qui vous fait survoler les villes avec la magie de son regard ou encore « Les fontaines Wallace à Paris », à l’atmosphère charmante et désuète qui rappelle l’œuvre de Doisneau, le photographe vous plonge maintenant dans l’univers imaginaire et insolite des « Tout Petits Métiers » : une mise en scène délicieusement poétique dont il est l’acteur principal, pour voir le monde sous l’angle du rêve. Laissez-vous transporter…

 

Les livres sont en vente sur notre site.

Exposition jusqu’au 4 février 2018

Espace Photo du Perche

9 rue Ville Close – 61130 Bellême

Du mardi au samedi de 10h à 12h et de 14h à 18h30

 

Le premier dimanche de chaque mois de 14h à 18h

Entrée libre

Les tout petits métiers

Photos de Yann Pendariès

Textes de Hélène de Vannoise

Les éditions de l’APPPF

23 x 23 cm, 96 pages, Novembre 2017

 

Prix : 29 euros



Nouvelle exposition à l'Espace Photo du Perche !

Thibaut Derien est un photographe qui après une parenthèse de dix ans dans la chanson est revenu à sa première passion : la photographie. « J’ai toujours voulu être photographe et même lorsque je chantais, j’étais photographe ». C’est d’ailleurs en flânant dans les rues lors de ses tournées qu’il a commencé sa série J’habite une ville fantôme.

 

Si Thibaut Derien est né en Bretagne, c’est en Normandie qu’il a grandi, à L’Aigle dans l’Orne. « Lorsque j’étais lycéen, je travaillais le samedi après-midi dans la boutique du photographe local qui m’offert mon premier appareil photo, un Nikkormat armé d’un 50 mm qui ouvrait à 1.2. Objectif qu’aujourd’hui je regrette encore ».

 

Une exposition et un livre sur les derniers commerces de proximité désertés et abandonnés qui ont trouvé leur public, il travaille dès lors sur une autre série, Sur scène dans une minute, une situation que connaît bien Thibaut Derien.

 

Exposition jusqu’au 4 novembre 2017

Espace Photo du Perche

9 rue Ville Close – 61130 Bellême

Du mardi au samedi de 10h à 12h et de 14h à 18h30

Le premier dimanche de chaque mois de 11h à 15h

Entrée libre

J’habite une ville fantôme

Photos de Thibaut Derien

Préface de Jawaher Aka

Les éditions du petit oiseau

22 x 22,5 cm, 96 pages, mars 2016

Prix : 25 euros

 



Première édition du Festival Photo de Bellême !

La ville de Bellême dans le Perche accueille la première édition de son festival photo du 1er juillet au 20 août prochain qui met les Vosges à l’honneur. 

 

En tout ce sont dix photographes (Vincent Munier, Joël Couchouron, Michel Laurent, Julien Ermine, Didier Mayhew, Serge Simon, William Lambelet, Éric Forey, Stéphane Hette, Yann Pendariès) qui exposent dans les rues, les parcs, certains commerces et quelques lieux historiques de la ville, sur le thème "L'homme et son territoire".

 

À noter, le salon du livre photo indépendant organisé lors du week-end d'ouverture le samedi 1er et dimanche 2 juillet 2017. Seront notamment présents : Sabine Weiss, Charlie Abad, Guy Le Querrec, Uwe Ommer, Nicolas Orillard-Demaire, Vincent Munier, etc.

 

Pour plus d'informations :

www.festivaldebelleme.com 


11ème Biennale photographique de Bonifacio

Depuis 1990, le Centre Méditerranéen de la Photographie constitue une collection de plusieurs dizaines d’œuvres photographiques réalisées par des auteurs de styles et d’origines différents qui participent à l’enrichissement du patrimoine de la Corse par le biais de commandes, de dons et d’acquisitions. Aujourd'hui, cette collection réunit pas moins de 950 œuvres.

 

Du 4 au 27 juillet 2017, la XIème biennale photographique de Bonifacio en présente un des aspects à travers le regard de photographes passionnés et engagés dans le monde du reportage et du photojournalisme.

 

À l'affiche, les photographies de Roberto Battistini qui ont pour objet un travail de mémoire associant des paysages corses de la résistance aux acteurs de ces combats pendant la seconde guerre mondiale ; le soulèvement des rebelles de Benghazi en 2011 qui prirent les armes contre le régime de Kadhafi photographié par Olivier Laban-Mattei et la guerre d’Algérie vue par Arthur Smet soldat photographe.

 

Infos pratiques :

Exposition du 4 au 27 juillet 2017

Espace Saint-Jacques

Rampe Saint-Jacques - 20169 Bonifacio

Du mardi au samedi de 10h à 14h et de 15h30 à 18h30

Entrée libre.