«

»

juil 27

L’Été Photographique de Lectoure

Utopies, Espoirs, Colères

L’édition 2016 du festival rayonnera autour de trois plateformes : l’été cinématographique avec des films documentaires en écho avec l’esprit du festival, les rencontres de l’été et un programme hors les murs afin de permettre au festival de sortir de Lectoure.

Un édition qui tournera également autour de trois mots clés : utopies, espoirs et colères. Après une année marquée par une actualité chargée, le festival interroge la façon dont les artistes réagissent face à la violence, à l’injustice ou au désarroi. Comment expriment-ils dans leurs œuvres les colères, les espoirs, voire les utopies de leurs contemporains ?

Mimicry (Serie Boarding House), 2005 – © Roger Ballen

Mimicry (Serie Boarding House), 2005 – © Roger Ballen

Les expositions présentées dans différents lieux de la ville – le Centre d’Art et de Photographie, la Halle, l’Ancien Tribunal, l’Ancien Hôpital et la Cerisaie – réunissent un panorama d’artistes internationaux qui partagent une conscience inquiète du monde et pour qui la création de nouvelles représentations va au-delà du témoignage critique ou d’une expression indignée. Pour eux, l’art agit sur le monde.

Momme Portrait Series (Shadow), 2008 – © LaToya Ruby Frazier

Momme Portrait Series (Shadow), 2008 – © LaToya Ruby Frazier

Infos pratiques :

Jusqu’au 11 septembre 2016

Tous les jours de 14h à 19h

Sauf l’ancien tribunal, fermeture à 18h

Tarif unique : 5 € pour l’ensemble des expositions.

Intabazwe Township, Harrismith, 2011 – © Graeme Williams

Intabazwe Township, Harrismith, 2011 – © Graeme Williams

Centre d’Art et de Photographie : Roger Ballen, Latoya Ruby Frazier, Frank Smith, Graeme Williams

– Halle : Taysir Batniji, Mounir Fatmi, Joana Hadjithomas & Khalil Joreige, Clarisse Hahn, Bouchra Khalili, Mathieu Pernot

– Ancien Tribunal : Julien Berthier, Jordi Colomer, Clarisse Hahn, Jhafis Quintero

– Ancien Hôpital : Alberto Garcia-Alix

– Cerisaie : Yto Barrada

Share

2 commentaires

  1. photographe angers

    Magnifique expo. J’aurai aimé que ce soit gratuit, mais bon… pour la prospérité :)

    1. Pascal Quittemelle

      Pourquoi gratuit ? Lorsque vous allez au cinéma c’est gratuit ? A un concert, c’est gratuit ? Au restaurant c’est gratuit ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *